Orrialde:Gudu Espirituala (1655).djvu/6

Wikitekatik
Jump to navigation Jump to search
Orri hau berrikusi gabe dago


tiennet sur leurs gardes, et qu'ils se preparent á ce combat, que est de telle confequeence, qu'il y faut tous les iours vaincre, on perdre á iamais la vie de l'ame. Aussi est-il tout spirituel, et son dessein est de revolter l'homme contre soy-mesme, l'affoiblir pour le faire voir clair, le tuer pour le faire vivre, et le tirer de ce monde pour le porter à Dieu. Le plus signalé soldat de ses troupes que nous ayons veu, est le B. François de Sales, Evesque et Prince de Geneve, que ayant fidellement combattu toute sa vie par ses ordres, et fous sa