Orrialde:Gudu Espirituala (1655).djvu/7

Wikitekatik
Jump to navigation Jump to search
Orri hau berrikusi gabe dago


conduite, est maintenat honoré de nos respects, et par nos voeux sur les Autels. Ie suis asseuré, MONSEIGNEUR, que parmy les Basques, qui ont cette gloire de vous avoir pour leur Viceroy, il se trouvera grand nombre de genereux soldats eta courageuses amazones que s'y enrolleront, pour peu qu'on les instruise dans l'exercice de cette milice. Ie n'oserois prendre la hardiesse d'en estre le truchentent, et leur servir d'interprete, iusqu'à ce qu'el plaise à Vostre Excellence favoriser de la grace ce petit écrit d'un passeport et congé, que les animera à combattre plus volon