Orrialde:Gudu Espirituala (1655).djvu/4

Wikitekatik
Jump to navigation Jump to search
Orri hau berrikusi gabe dago


naliere que cette vie est un continuel combat. Les Sovverains de la Chrétienté ont ivré sur les saints Evangiles une paix solennelle, tant pour leur-repos particulier leurs suiets. Voicy neantmoins qu'un Clerc Regulier de la Religion des Reverends Peres Theatins, que Vostre Excellence honore de sa bien veillance et protection, par un petit Livre de pochette, va r'allumant la guerre par tout, et sovleve les hommes á un combat general contre des ennemis ivres, desquels, dit-il, on ne se doute pas. Pour amasser des soldats, il court par